Nathalie Plet-Khano

15-22 juillet 2016
22-29 août 2016

Psychanalyste, chercheuse, Nathalie Plet-Khano poursuit un parcours atypique et  original, dans lequel sa connaissance et sa pratique des techniques corps-esprit chinoises l’amène à réfléchir sur de nouvelles modalités d’habiter pour nos contemporains.

A partir du Qi Gong, art interne chinois,  une des cinq branches de la médecine traditionnelle chinoise, Nathalie Plet-Khano élabore un procédé de cartographie in situ, qui se construit grâce à l’expérience du territoire articulé à ce qu’elle nomme un corps situé. Elle interroge le rapport possible entre corps et territoire; ébauche, échafaude une théorie du point d’appui, en contre-point des effets de la dématérialisation à l’œuvre sur les territoires.

En résidence à l’Abbaye royale de Saint-Riquier en compagnie de Jacques Perconte, Nathalie Plet-Khano y poursuit un travail de réflexion lié « […] aux images de la nature et la nature des images » (Nathalie Plet-Khano), dans le cadre de l’exposition prévue pour 2017.