Dimanche 9 août • 18 h

Anima est féminin

Écrit 400 ans avant J.C., le Cantique des
Cantiques est une compilation poétique,
allégorique déclaration d’amour entre
Israël et son Dieu. Il y est question
de fleurs, de fruits, de colombes, de
troupeaux, de vents, de pluie, de soleil…
Un vocabulaire sensuel y relate un amour
incommensurable, charnel autant que
mystique.

En 1685, Charpentier transpose cette
allégorie en affectant certains passages à
nos quatre saisons. Les deux voix féminines
y rivalisent de virtuosité, d’ornements et
d’effets théâtraux.

Monteverdi, dans O quam pulchra es,
reprend cette description de la beauté
féminine, ici celle de Marie. Une mère
semblable aux autres, en lamentation
devant son fils crucifié, qui rejoint cet
amour mystique dans les Magnificat de
Bach et Couperin.

Les voix de Nicole Ferrein et Céline Laly
nous restituent ces atmosphères poétiques
qui subliment l’âme des textes par les
nombreuses nuances de leurs timbres.

   
   
   
   
   
   
Marc-Antoine Charpentier (1643 - 1704)  

Quatuor Anni Tempestes
Ver (Printemps)
Aestas (Été)
Autumnus (Automne)
Hiems (Hiver)

 
   
Claudio Monteverdi (1567 - 1643)  

O quam pulchra es – Nicole Ferrein
Pianto della Madona – Céline Laly

 
   
Johann Sebastian Bach (1685 - 1750)  

Fuga sopre el Magnificat BWV 733 – Pierre Reynaud

 
   
François Couperin (1668 - 1733)  
Magnificat  

Nicole Ferrein et Céline Laly – Sopranos
Pierre Reynaud – Orgue

9 aout