Samedi 11 juillet

18h30 / Concert n°14 - Swing Dealers

Tout est dans l’appellation du groupe. C’est le swing des années 50 et 60 qui sert de vecteur à leurs musiques. Jean van Lint (vocal et contrebasse) et Vincent Mardens (saxo ténor) passent avec aisance des « deals » jazzy avec les mélodies de Gershwin ou de Michael Jackson. Mais ils se confrontent aussi aux plus grands standards du jazz et du rock. Sans oublier que le quartet belge sert également les remarquables compositions des deux leaders. Toujours associés à une grande rigueur musicale, décontraction scénique et humour participent au bonheur de l’auditeur.

21h / Concert n°15 -  Requiem allemand, Johannes BRAHMS
 

La couleur vocale du Vlaams Radio Koor est unique. Son chef, Hervé Niquet, le compare à un diamant. Sous sa direction, en compagnie du Brussels Philharmonic, ils ont commencé à enregistrer les Requiem les plus emblématiques.

Celui de Brahms, dans sa langue originale, l’allemand, renoue par son écriture et sa sélection des textes avec une tradition luthérienne qui remonte au XVIIe siècle. Il puise chez Bach l’art du contrepoint, chez Haendel celui du choral et des choeurs. De Schütz, il reprend la puissante expressivité des voix d’homme et des cuivres associés, mais surtout la spiritualité. OEuvre vocale magnifique, la plus imposante du compositeur, elle est paradoxalement d’une vitalité et d’une force qui traduisent sa conception de l’ouvrage : « Je pourrais facilement ôter le mot Allemand et le remplacer par Humain ». En 1868, les deux mille auditeurs rassemblés le Vendredi Saint dans la Cathédrale de Brême ont, pour la première fois, reconnu le génie du musicien.

C’est à une audition renouvelée du répertoire romantique que vous êtes ici conviés.
 

Brussels Philarmonic
Choeur de la Radio Flamande
Direction : Hervé NIQUET
Soprano : Lore Binon
Baryton : Tassis Christoyannis 

 

Retour à la programmation