Etre femme en 14/18

une guerre ….des femmes …une exposition…

du 6 juin au 6 août 2014

Affiche webEn cette année  du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, Baie de Somme 3 Vallées a choisi de porter un regard non pas sur les combats et les hommes envoyés au front mais sur celles qui à l’arrière, sur nos territoires, ont mené elles aussi une guerre, à leur manière.

Les femmes dès la naissance de la Révolution Industrielle, s’avèrent une réserve de main d’œuvre peu coûteuse et adaptable au aléas du marché du travail, les mines, les filatures les emploient déjà mais soudain , elles se retrouvent en première ligne car les hommes en âge de travailler sont eux.. ..au front.

A l’usine, aux champs, dans les hôpitaux à l’arrière des lignes de combat, mais aussi au cœur des villes : elles conduisent les tramways, distribuent le courrier, réconfortent par leurs lettres ou plus prosaïquement  par leur corps les soldats, tiennent leur rôle de jeunes parfois très jeunes veuves ….espionnent….elles participent à l’effort de guerre mais se frottent aussi aux idées nouvelles : c’est l’époque des garçonnes, des  suffragettes :  les femmes commencent à s’émanciper  , tout au moins leurs idées : c’est à ce vaste parcours que vous convie cette exposition présentée en l’Abbaye royale de Saint- Riquier.

Une riche iconographie puisée dans les fonds d’archives de l’Historial de Péronne, de l’Imperial War Museum de Londres de la Bibliothèque Nationale de France et  de la ville d’Abbeville permet de visualiser les portraits de ces héroïnes méconnues.

Leur parole est également reprise par des citations adaptées à chaque situation. Une recherche menée par Barbara Beaufils, conceptrice de l’exposition et auteur du livret d’accompagnement.

A Saint - Riquier, une dizaine de photos prêtée par le foyer rural de la commune rappellent la présence d’un hôpital militaire dans l’Abbaye, petit retour en images sur l’impact du conflit sur le site.