3 questions à Pascal Bauer

Présentez-vous en quelques mots ? Qui êtes-vous ?

J’ai 55 ans. Je suis né à Madagascar. J’habite à Paris où j’ai un atelier. Je suis allé à l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs. J’ai toujours travaillé sur le plan artistique mais je ne commence vraiment à dévoiler ce travail que depuis 5 ans.

Que faites-vous ? Quelle est votre spécialité ?

Je suis artiste plasticien, c’est-à-dire que je travaille avec tous les matériaux et techniques possibles. Il y a un thème récurrent dans ce que je crée : l’aliénation, le vol de quelque chose à quelqu’un, que ce soit sa liberté, sa personnalité, ou autre. Je m’exprime beaucoup sur les problématiques sociétales et politiques.

Pascal bauer artiste plasticien parc de l abbaye 14 04 15 1

Quelle est votre contribution à l’exposition Anima/Animal ?

Mon œuvre s’appelle Le Cercle. Il s’agit d’une installation vidéo robotique. Sur un écran, on voit un taureau et la machine effectue un cercle complet.
On retrouve le thème de l’aliénation, de l’asservissement. Cette œuvre, c’est la métaphore de la puissance asservie, exploitée à des fins extérieures à l’origine de cette puissance. Le taureau – cela aurait pu être un autre animal – se déplace, court mais, en fin de compte, tourne en rond. Les animaux enfermés reproduisent souvent ce mouvement.