Alain Fleischer - La Lecture

du 5 juin au 23 décembre 2016

PROPOS DE L’EXPOSITION

Alain Fleischer qui a donné à la transdisciplinarité son école - en fondant la devenue célèbre École du Fresnoy / Studio national des arts contemporains - expose à l’Abbaye royale en cette année consacrée à l’écriture, aux écritures.
Cette exposition, réunit une série de seize oeuvres photographiques de grand format - intitulées Voyages parallèles -, ainsi que des vidéos portant sur la lecture et les lecteurs de la série
Choses lues, Choses vues.

Sont également programmés des films d’Alain Fleischer consacrés à des écrivains,
comme Pierre Klossowski ou Claude Simon.

On pourra, en outre, assister au solo chorégraphié par Daniel Dobbels, d’après une nouvelle
d’Alain Fleischer, intitulée La fille qui danse, conçue comme une partition pour une danseuse.

Enfin, l’Histoire de l’Abbaye, et celle de Nithard en particulier, seront les prétextes à une oeuvre pensée spécifiquement par Alain Fleischer pour le lieu.

 

PARCOURS DE L’EXPOSITION

Alain Fleischer est cinéaste, photographe, plasticien et écrivain. Il a écrit une cinquantaine d’ouvrages (romans, nouvelles, essais sur la photographie et le cinéma). Et a aussi réalisé quelques
trois cent cinquante films dans des genres extrêmement différents (fictions, documentaires d’art, cinéma expérimental) présentés et primés dans de nombreux festivals internationaux : Cannes, Berlin, Venise, Montréal, New York, etc...

Son oeuvre photographique a fait l’objet de grandes rétrospectives dans le monde. Il poursuit une oeuvre exigeante, unique et singulière, passant d’une discipline à l’autre pour en expérimenter les limites, en faire éclater les frontières. Dans ces oeuvres se dessine une constante interrogation sur le médium utilisé, sur la consistance matérielle de l’expérience artistique dans ses formes les plus diverses.

Les voyages paralleles 2
L’exposition réunit des oeuvres photographiques et des vidéos consacrées à La Lecture ainsi qu’une oeuvre inédite réalisée par l’artiste et spécialement conçue pour ce projet à propos de la redécouverte récente, à l’Abbaye royale de Saint-Riquier, des ossements de Nithard, premier auteur d’un texte en français.
Elle sera composée, notamment, d’une dizaine d’oeuvres photographiques de grand format, intitulées, Voyages parallèles, prêtées par le Centre National des Arts Plastiques.

Ces oeuvres mettent en scène des fictions à partir d’images projetées, de reflets et d’objets réels, sorte « d’image-acte », manipulant l’espace de la représentation, faisant apparaître dans la même image des plans différents, sans opérer de superpositions, détournant la notion de cadre pour multiplier les points de vue et repousser ainsi les limites de la technique photographique.

 

Les voyages paralleles