L’Europe avant l’Europe - les Carolingiens

Les carolingiens visuel internet 1Cette exposition propose un parcours thématique et sélectif qui se veut, tant dans son contenu que dans sa scénographie multimédia et numérique, une immersion dans le monde carolingien.

Bien qu'une partie importante de cette exposition rende un hommage appuyé à la figure à la fois réelle et mythique de Charlemagne (2014, 1200ème anniversaire de sa mort), en y intégrant notamment la perspective allemande, sont également abordés, en plus des aspects culturels, artistiques et politiques du monde carolingien, des thèmes complémentaires liés à la vie quotidienne et à la fabrication même de l'histoire.

Est ainsi mis en lumière ce que nous devons à cette période de grande richesse et de profondes mutations. L'exposition L'Europe avant l'Europe- Les Carolingiens, présente des oeuvres exceptionnelles prêtées par plus de trente musées dont des musées étrangers (Cordoue ; Munich…) et par de grands musées français : les musées de Cluny, Château de Versailles, Carnavalet, le Louvre, Saint Germain en Laye, Invalides, Rouen, Avignon, Narbonne, Chalon sur Saône, Pau, Orléans, Limoges… Parmi la soixantaine d’oeuvres qui sont exposées, on peut signaler tout particulièrement : les Évangiles de Saint-Riquier, l'Évangéliaire de Saint-Vaast, l'astrolabe carolingien, Liber De laudibus Sanctae Crucis de Raban Maur, la Soierie dite aux Amazones, le Suaire de Saint Calais, ou encore la Fibule carrée dite de Chalandry….

Autour de ces pièces remarquables, l'exposition L'Europe avant l'Europe - Les Carolingiens, a bénéficié d'une collaboration scientifique également remarquable, en accueillant au sein de son comité, Pierre Riché, Professeur émérite d'histoire médiévale à l'Université de Paris X-Nanterre, Régine Le Jan, Professeur d'histoire médiévale à l'Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne, Marie-Pierre Lafitte, Conservateur au département des Manuscrits de la BNF de 1971 à 2011, Geneviève Bührer-Thierry, Professeur d'histoire du Moyen Age, à l'Université de Paris-Est Marne-la-Vallée et enfin, Bernard Cerquiglini, Recteur de l'Agence universitaire de la Francophonie et Professeur de linguistique à l'Université de Paris VII. Le commissariat en est assuré par Ariane Kveld Jaks, historienne d’art.

À travers ce parcours immersif dans le monde carolingien, le visiteur est ainsi invité à découvrir l'histoire mouvementée et fascinante de l'Empire Carolingien, cet ensemble complexe et disparate qui a profondément marqué l'histoire de la culture occidentale et plus précisément celle de l'Europe.

Tout en s'appuyant sur l'état de la recherche le plus complet et le plus récent possible, L'Europe avant l'Europe - Les Carolingiens a pour ambition de donner à la curiosité et à l'imagination, la place qu'elles occupent naturellement dans notre vie. 

A douze siècles d’intervalle, un scritporium numérique répondra au scriptorium historique reconstitué.

Installation conçue par Mayumi Okura et par Dominique Cunin, plasticiens et chercheurs, le scriptorium numérique permettra de façon ludique l’accès aux écrits digitalisés du VIIIeme siècle, de faire chanter sur des tablettes l’antiphonaire de Saint-Riquier (BNF), première notation musicale connue, de comparer et d’écrire à la manière de Nithard ou d’Alcuin.

L’œuvre interactive créée par Jean-Pierre Balpe, chercheur, universitaire et spécialiste des écritures numériques, conçue pour l’exposition, concevra, un texte retraçant la vie imaginaire d’un Carolingien. Chaque visiteur repartira ainsi avec une histoire unique. En effet, contrairement au copiste carolingien qui reproduisait sans relâche un petit nombre de textes, la machine du XXIe siècle, à l’ère de la « reproductibilité technique », offrira quant à elle de l’inédit… 

Enfin, un hommage particulier sera rendu à Nithard, petit fils de Charlemagne, et premier auteur de langue française,  retrouvé récemment lors de fouilles à Saint Riquier.