Vertiges

Affiche 1

Tel qu’on le voit sur l’image le Bois de Rompval est voué à «tomber» dans la mer. L’arbre, symbole de vie, de l’homme debout, la terre qui nous nourrit, et l’eau qui a le pouvoir de transformation sur tous les éléments semblent ici raconter l’histoire de notre relation à l’environnement.

Nous proposons un reportage photographique et des textes qui nous parlent de la force et du mystère de la nature en mouvement, et soulignent la métaphore. Une errance sensible, poétique, au sein de la beauté de ce paysage. Dialogue du minéral et du végétal, ponctué par le ressac. Incursion inhabituelle de l’homme dans un territoire préservé. Perception d’un écosystème forestier. Avec ses codes, repères, espace-temps, amis et ennemis. Un monde devenu parallèle au nôtre, suite à notre extraction de la réalité. Ambiguïté de l’humain à vouloir préserver ce que la nature ici modèle, sculpte, altère librement, tout en la détruisant par ailleurs.

Photographies de Michel Monteaux, textes de Gilles Luneau, journaliste et écrivain, et de Marie de Ramefort, historienne d’art et écrivain.