Zoom sur une résidence

 

Une résidence internationale d’artiste « Odyssée » à l’Abbaye

Qu’est-ce qu’une résidence internationale d’artiste « Odyssée » ? Comment ça se passe et qu’arrive-t-il au terme de la résidence? Voyons cela de plus près, en suivant le parcours original de l’artiste visuel sud-coréen Han Sungpil, venu en résidence à l’Abbaye royale de Saint-Riquier entre 2015 et 2016.

 

Affiche manessier sungpil 72dpi 1Les résidences internationales d’artistes « Odyssée » sont…

organisées avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, l’Association des Centres Culturels de Rencontre (ACCR) qui coordonne le programme et le CCR qui reçoit l’artiste à partir d’un projet qui lui a été soumis.

 

Venu à l’Abbaye à l’automne 2015 et à l’été 2016…

Han Sungpil découvre en même temps, la Baie de Somme et l’œuvre du peintre picard Alfred Manessier. Emerveillé par ces deux découvertes, un projet d’exposition qui réunirait sur ce thème, une sélection des œuvres de Manessier et celles d’Han Sungpil, est rapidement esquissé.

 

La réalisation du projet…

lors de deux séjours en résidence en 2015 et 2016, au cours desquels Han Sungpil a pu s’approprier les paysages de la Baie de Somme, procéder à de multiples repérages photo et vidéo, se documenter sur l’œuvre d’Alfred Manessier, mais aussi rencontrer la fille du peintre, Christine Manessier, qui a soutenu ce projet d’exposition dès le début.

 

La production de l’exposition…Dsc04687 copy

période d’intense travail, en collaboration avec l’artiste, l’équipe de l’Abbaye et le généreux soutien de Christine Manessier. Sélection des œuvres des deux artistes, accrochage et parcours d’exposition, et enfin le jour du vernissage arrive.

 

Et après, que se passe-t-il ?

Toutes les résidences internationales d’artistes, qu’elles soient « Abbaye » ou « Odyssée », visent à encourager et à promouvoir la création artistique, nationale ou internationale. Dans le cas de Han Sungpil, la conclusion de sa résidence fut la création d’une exposition multimédia tout-à-fait originale. L’occasion pour la presse, les professionnels de l’art, de l’éducation et enfin le grand public, de découvrir et partager le plaisir de cette découverte.
.

 

Ariane Kveld Jaks